Quatre questions à Didier Godmé, Responsable Support chez SERBECO

La Gazette | 14.09.2021
Accompagnement
Serbeco_Didier_Godme.jpg
Alors que l’accompagnement des PME lauréates de La Fabrique Circulaire débute, nous avons voulu en savoir plus sur l’une d’entre elles : SERBECO, entreprise familiale de référence dans la collecte, le recyclage et la valorisation des déchets dans le Canton de Genève. Didier Godmé, Responsable Support, nous livre des précisions sur le positionnement et les motivations de l’entreprise en matière d’économie circulaire.

Quelle est votre vision sur le futur de votre secteur d’activité en termes d’économie circulaire ?

Du fait de la nature de nos activités, nous agissons depuis plusieurs décennies au cœur de l’économie circulaire. Nos futurs développements de ce modèle propre à l’économie circulaire se feront sur la réduction, la réutilisation et le recyclage. Le changement est déjà en cours, par exemple il se traduit par l’intégration au groupe SERBECO d’une nouvelle activité de vente et de location de gobelets réutilisables, consignés, que nous proposons à près de 180 manifestations genevoises par année. Cela permet chaque année d’éviter de jeter plus de 2 millions de gobelets plastiques à usage unique !

Comment imaginez-vous le positionnement futur de Serbeco dans les évolutions que vous décrivez ?

Nous ne souhaitons pas faire l'autruche et continuer dans un business model linéaire sans avenir. Nous sommes conscients qu’à l'avenir les quantités de déchets finiront heureusement par baisser, notamment en raison des lois. Ainsi, nous avons engagé la diversification de notre offre traditionnelle de recyclage pour pouvoir accompagner nos clients dans la réduction de leurs déchets, et pour en augmenter la valorisation localement.

Serbeco_5.jpg

Qu'est-ce qui a motivé votre engagement dans l’économie circulaire ?

L’activité de recyclage est par définition circulaire. La base était donc déjà bien ancrée dans notre ADN. Les activités annexes développées lors de ces dernières décennies et celles que nous envisageons de proposer dans le futur découlent de ces principes de circularité. C’est dans cet objectif que nous nous associons à des partenaires partageant les mêmes valeurs, ce qui nous permet de proposer de nouveaux services tant au niveau de la valorisation de déchets, que de la propreté des espaces publics ou encore de la fourniture d’énergie renouvelable produite à partir de ressources régionales.

Quels bénéfices souhaitez-vous tirer de La Fabrique Circulaire ?

Nous avons plusieurs idées de projets. La Fabrique Circulaire va nous permettre d’avancer plus rapidement dans leur réalisation. Nous pensons que la Fabrique Circulaire pourrait nous aider à identifier des collaborations possibles avec d'autres PME participantes et réaliser de belles actions circulaires !

Serbeco_4.jpg