Fabienne Fischer soutient les PME engagées dans l’économie circulaire

La Gazette | 07.09.2021
Rencontres & Réseau
Madame la Conseillère d'État chargée du département de l'économie a pris la parole le 3 juin lors de l'événement de lancement de La Fabrique Circulaire. Elle partageait son engagement à soutenir les PME genevoises qui s'investissent dans la voie de l'économie circulaire.

"Merci, merci de votre invitation, merci du projet que vous présentez aujourd’hui. En effet, je souhaite que ce projet ne soit finalement qu'un début, qu’une première étape dans un processus qui devrait se généraliser dans toutes les entreprises finalement du tissu économique genevois. Un chiffre qui m'a récemment frappé en Suisse : 13% de ce que nous produisons est fabriqué à partir de matières réutilisées ou recyclées, c'est évidemment totalement insuffisant et c’est un gâchis autant sur le plan environnemental que sur le plan de la perte de valeur économique que cela représente.

Le projet que vous proposez aujourd’hui avec La Fabrique Circulaire correspond vraiment très bien à ce qu'il me semble nécessaire de proposer aujourd'hui aux entreprises genevoises, c’est-à-dire un moyen concret, et vous l'avez dit à plusieurs reprises, vraiment fondé sur beaucoup de pragmatisme pour répondre aux besoins des entreprises. Il me semble que c'est indispensable que les entreprises arrivent à s'approprier les objectifs climatiques, notamment de réduction des émissions de gaz à effet de serre, et des objectifs que le Conseil d'État a présentés hier avec son nouveau plan climat. Et s'approprier ces objectifs ça veut dire contribuer concrètement, faire sa part de cette réduction, chacun dans son secteur dans son activité. Mais pour cela, on sait, et vous l'avez dit, je crois, tous les deux, qu’il faut du temps, des compétences et des ressources financières qui permettent de réaliser tout ça.

Le projet que vous proposez, je pense, est un magnifique point de départ de ce processus qui permettra d'acquérir de l’expérience, de comprendre aussi quels sont concrètement les besoins des entreprises sur le terrain et j’espère vivement que nous pourrons dans la foulée de la réalisation de vos projets enchaîner avec de nouveaux projets de même type, qui pourraient être soutenus par mon département, par l’État, de manière à faire tache d'huile en quelque sorte et à ce qu’un nombre toujours plus important d'entreprises puissent participer à une démarche de ce type et surtout participer à l'atteinte des objectifs climatiques que Genève s’est fixés.

J'appelle concrètement les entreprises qui aujourd'hui le peuvent et le souhaitent à présenter leur candidature pour participer à ce projet. Celles qui ne pourraient pas le faire aujourd’hui, j’espère et j’entends œuvrer à ce qu'il y ait d'autres opportunités de le faire dans des étapes ultérieures et merci et bravo pour ce projet que vous portez."

Voir les vidéos de l'événement de lancement.